Guides touristiques France, Guide Conférencier
Table Of Contents



Le Guide-Conférencier 1

La définition de culture.gouv

Le guide-conférencier, médiateur du patrimoine, sensibilise le public à l’histoire de la ville, aux évolutions du paysage et, par le jeu de questions, l’implique dans la découverte du patrimoine. Il doit être capable d’animer des visites ou des ateliers pour un public très varié, jeunes, scolaires, habitants ou touristes.

Cadre réglementaire du métier

En France, la profession de guide-conférencier est réglementée par l’article L. 221-1 du code du tourisme qui fait obligation pour la visite commentée dans les musées et monuments historiques, dans le cadre d’une prestation commercialisée par un opérateur de voyages et de séjours, d’avoir recours à des personnes qualifiées, détentrices de la carte professionnelle de guide-conférencier.La délivrance de cette carte professionnelle est soumise aux conditions fixées par les articles R. 221-1 et suivants du code du tourisme.

Un ambassadeur hautement qualifié

Le guide-conférencier offre aux touristes français et étrangers des visites de monuments, musées, sites historiques, villes et régions. Il est aussi connu sous le vocable de “guide touristique”.

Il met ses connaissances à la portée de tous, transmet son enthousiasme pour l’histoire et donne vie au lieu dont il fait la visite.

Il est un véritable ambassadeur du territoire qu’il connaît à la perfection et dont il sait offrir le meilleur à ses hôtes.

Chaque année, plus de 10 millions de touristes étrangers découvrent la France avec pour seul et unique contact celui du guide-conférencier.



Guides de France

Compétences requises

Le guide-conférencier permet aux visiteurs français et étrangers de découvrir et d’apprécier le patrimoine culturel et architectural français.

Pour exercer son activité, il doit avoir une bonne culture générale, des connaissances approfondies en histoire, histoire de l’art, ethnographie, gastronomie, économie, linguistiques… La compétence linguistique est fondamentale et chaque guide-conférencier maîtrise au moins 2 langues étrangères.

Pour connaître toutes les compétences requises, lisez notre charte du guide professionnel. D’autre part, chaque guide touristique est unique et chacun à sa spécialité.

Dans le cas de circuits de plusieurs jours, le guide-conférencier peut être amené à veiller à l’organisation opérationnelle comme la confirmation d’hôtels, restaurants, dégustations…, il est alors aussi guide-accompagnateur.

La profession de guide touristique s’exerce principalement de manière indépendante mais elle peut aussi s’exercer sous contrat avec un office de tourisme, un musée ou une agence de voyage.

Le guide vit au rythme des saisons. Sa disponibilité et sa réactivité sont capitales et les rentrées d’argent sont souvent irrégulières.

Avoir l’esprit commercial et le sens du contact sont des plus.



guide conférencier aix en provence, guides conférenciers france

Formation pour devenir guide-conférencier

Pour exercer le métier de guide touristique professionnel, il faut être titulaire de la carte professionnelle de guide-conférencier. Cette carte est délivrée à vie et est valable sur l’ensemble du territoire national.

Pour obtenir cette carte, il faut avoir obtenu la licence professionnelle de guide-conférencier.

Ce diplôme est préparé dans les universités suivantes: Nice, Angers, Lyon, Toulouse, Clermont-Ferrand, Paris-Est, Perpignan, Corse, Paris-Ouest, Littoral, Rennes.

Situation du métier de guide-conférencier

Le métier de guide-conférencier est souvent précaire avec des missions à l’heure ou à la journée.

La concurrence est rude et les salaires assez bas car beaucoup d’individus s’autoproclament “guides touristiques” sans avoir ni formation, ni carte professionnelle. Malheureusement, contrairement à l’Italie, la France ne sanctionne pas les “faux guides” qui se permettent en toute impunité de guider des groupes dans des monuments historiques nationaux et certains sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Salaires

Le guide conférencier est souvent rémunéré à la journée. Un salarié gagne entre 150 et 200 € brut par jour. Un guide interprète, travailleur indépendant peut percevoir 260 à 280 € brut par jour.

Evolutions de carrière

De par son expérience professionnelle et son carnet d’adresses, le guide conférencier peut devenir cadre commercial chez un tour opérateur ou une agence de voyage.



Textes applicables

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *